Créer un site gratuitement Close

Fiche technique Bloc a bancher

 

TRANSBETON, est présent sur la Guadeloupe avec ces 3 Centrales à Béton et une Usine de Préfabrication

LE BLOC A BANCHER

 

 

Le montage de bloc coffrant (bloc à bancher) remplace le mur béton, en moins résistant mais reste plus solide qu'une élévation de parpaings traditionnels. Elle économise le coffrage 2 faces et tous les inconvénients de ce travail, et le mortier de montage car il se pose à sec. Il a l'avantage de pouvoir être enduit sans grandes difficultés. Le ferraillage de départ  (attentes de fondation) et la planéité des semelles sont très importants car ils conditionnent la bonne pose des premiers rangs (aplomb et alignement). Prévoir des petites cales pour ces réglages. Il se coupe facilement afin de croiser les agglos comme dans une construction habituelle et classique.Il est préférable de maçonner le premier rang de ces éléments avec du mortier afin d'obtenir une bonne base de départ, ce qui facilitera les aplombs et les alignements jusqu'à l'arasement du mur.
Les aciers sont en général: verticaux, du fer HA de 10 que l'on glisse une fois l' ensemble réalisé et monté à la bonne hauteur, les fers horizontaux, du fer HA de 8 ou 6 que l'on pose à chaque rang s(i vous avez des angles prévoir des équerres). Le coulage peut se faire en une ou plusieurs fois (attention aux aplombs et aux aciers pour les reprises de bétonnage).

Avant de poser le 1er rang définitivement, installez les blocs au fur et à mesure, sur la fondation pour régler les aciers d'attente, qui en général ne sont pas toujours à la bonne place. Pour exécuter ce travail, il vous faut, à l'aide d'une massette et d'une griffe à ferrailler, plier et déplacer à votre convenance le ferraillage pour qu'il soit placé dans les alvéoles de l'agglo.

Exemple d'un mur de retenue de terre en bloc à bancher

 

 

 

 

Retour page accueil

Od2010 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site